VASILE MORAR

Licencié de la Faculté de Philosophie en tant que chef de la promotion 1972, il est nommé ensuite à la même Faculté et choisit sa spécialisation en éthique, esthétique et philosophie morale ; il devient professeur en 1995. 

Il passe son doctorat en philosophie en 1983 avec une thèse sur « Le sens de la normalité en éthique » et reçoit dans la même année le prix Simeon Bărnuţiu de l’Académie des sciences de la Roumanie pour l’ouvrage « L’esthétique ». Il devient boursier Fullbright à l’Université George Washington de Washington en 1991 avec le thème de recherche “Moral Values of Democracy”.

Secrétaire scientifique et vice doyen de la Faculté de Philosophie entre 1994 – 1996, il écrit et publie une série de cours universitaires fondamentaux ainsi que L’éthique. Philosophie du bien et la science morale (« Etica. Filozofia binelui şi ştiinţa moralei »), Esthétique et philosophie (« Estetică şi filozofie »).

Auteur de la monographie Ethique. Philosophie du bien et la science de la morale , (« Etica. Filozofia binelui şi ştiinţa moralei »), parue en 1996, il est aussi co-auteur du manuel  La culture civique. Démocratie, droits de l’homme et tolérance (Cultura civică. Democraţie, drepturile omului, toleranţă), pour l’enseignement secondaire, à côté de Mihaela Miroiu, Doina Ştefănescu şi Doina Nedelcu.