Nous partons de cette constatation, remontant à Aristote, que, pour penser ou agir, on ne peut pas se passer d’images.

On entend par image :

  • soit le résultat d’une perception du monde extérieur : un fait mental, individuel ou collectif;
  • soit un objet matériel ou une entité immatérielle: un produit, intentionnel ou non, de chacun d’entre nous, mais aussi de professionnels tels que les artistes plastiques, les spécialistes du design, les créateurs d’images publiques, etc.

Le CESI étudie tant la production que la diffusion et la réception de l’image. L’image est abordée aussi bien en soi, qu’en tant que signe d’une réalité plus générale.

L’image est donc analysée en fonction :

A.      de la spécificité des milieux où elle est réalisée:

visuel (peinture, photographie, film, texte, spectacle)

 

architecture

 

espace médiatique

espace public

espace virtuel

B.       du fait qu’elle est un signe:

  • de la mentalité ou de l’opinion de groupes sociaux
  • de l’imaginaire collectif
  • de modèles culturels, historiques ou nationaux
  • de l’activité d’institutions publiques ou de compagnies privées

C.       du fait qu’elle est:

  • une technique ou un type de rhétorique
  • un moyen de communication
  • une campagne organisée, visant à constituer, à influencer et à transformer l’opinion publique selon des buts et des intérêts publics ou privés

Top

 Copyright CESI © 2005